Appel au don - Restauration de l'Eglise de Mizoën

Mesdames et Messieurs,

Parmi le chapelet d’oratoires, églises et hameaux qui s’égrènent dans les hauteurs et illuminent les nuits de la montagne, s’il est un édifice en vue c’est bien l’église Saint Christophe à Mizoën. Son architecture typique n’est pas classée, mais sa situation se montre vraiment singulière. Perchée sur son promontoire, ses belles proportions couronnent le village depuis 1888, l’inscrivant comme un signal dans un site ô combien connu : le verrou du Lac du Chambon.

Des Deux Alpes vers la Meije ou du Bourg d’Oisans vers le Valferrand, le poète y verrait même un phare qui protège les eaux sombres de la Romanche. Nous sommes ici en présence de ce que nos villages uissans offrent de plus attachant : un paysage, dont ce clocher est la clé de voûte. Un îlot de tuf ceint par le torrent et la montagne, qui procure tant au touriste qu’au villageois la sensation d’entrer dans le Haut-Oisans.

A l’heure où un échafaudage investit son église, c’est une restauration complète qu’initie la commune de Mizoën : désordres sur les élévations (murs), fissures structurelles, infiltrations dans les soubassements … le diagnostic architectural est sans appel, c’est presque un million d’euros qui doit être mobilisé, en plusieurs phases annuelles.

Tous nos partenaires institutionnels sont au rendez-vous, de l’Etat au Parc National des Ecrins, la Région et le Département, la Communauté de communes de l’Oisans et la Fondation Crédit Agricole Pays de France … mais Mizoën va avoir besoin de chaque habitant de l’Oisans pour boucler l’opération. C’est le sens d’une souscription défiscalisable levée par la Fondation du Patrimoine, les documents utiles aux dons sont joints à la présente.